Régie Inter municipale Argenteuil Deux-Montagnes, RIADM. Site enfouissement

Régie Inter municipale Argenteuil Deux-Montagnes, RIADM. Site enfouissement

collecte de déchets

La Régie Intermunicipale Argenteuil Deux-Montagnes (RIADM) est une corporation municipale active depuis plus de deux décennies dans le domaine de la gestion intégrée des résidus. La RIADM compte quatre municipalités membres, dont trois de la MRC d'Argenteuil et une de la MRC Deux-Montagnes. Il s'agit des villes de Lachute et Brownsburg-Chatham, et des municipalités de Saint-André-d'Argenteuil et Saint-Placide. Initialement connue sous le nom de Comité d'enfouissement sanitaire d'Argenteuil Deux-Montagnes, la RIADM s'occupait exclusivement d'enfouissement des matières résiduelles jusqu'au début des années 1990. Depuis, la RIADM a développé progressivement toute une gamme d'activités complémentaires s'inscrivant dans le concept 3RV-E (réduction à la source, réutilisation, recyclage, valorisation et élimination), comme la collecte des matières recyclables (bacs bleus), la collecte des matières compostables (bacs bruns), la récupération des RDD (peintures, solvants, huiles usées, etc.), la collecte de sapins de Noël, la Journée retour à la Terre ou les différents programmes d'information et de sensibilisation de la population. Le modèle a si bien fonctionné que plusieurs corporations municipales environnantes ont voulu joindre les rangs de la RIADM et c'est finalement par le biais d'ententes intermunicipales, tel que la loi le permet, que la collaboration s'est établie avec près de soixante-dix municipalités. Depuis plusieurs années maintenant, la RIADM a pris un essor considérable en terme de performance environnementale. D'ailleurs, en 1996, ses efforts ont été soulignés par le ministre de l'Environnement qui lui remettait la mention honorifique du Mérite environnemental, secteur municipal. La RIADM s'est également classée finaliste au concours Les Phénix de l'environnement, édition 2000. COLLECTE DES MATIÈRES RECYCLABLES Très active dans le dossier de l'implantation du centre de tri Tricentris qui a vu le jour en 1998, la RIADM a mis sur pied la même année son programme de collecte des matières recyclables pour ses quatre municipalités membres. Cette collecte résidentielle est effectuée une fois par mois à l'aide de bacs roulants bleus d'une capacité de 360 litres et inclut les multi-logements. Un contenant complémentaire au bac, le Recyclosac, est par ailleurs offert aux citoyens pour faciliter la récupération des matières recyclables à l'intérieur de la maison.

matières résiduelles

COLLECTE DES MATIÈRES ORGANIQUES Depuis 1995, la RIADM a mis sur pied une collecte des résidus organiques dans deux de ses municipalités membres, soit Lachute et Saint-Placide. La collecte est hebdomadaire et s'amorce au printemps pour se terminer en automne. Nous vous invitons à consulter votre Écocalendrier pour connaître les journées exactes. Cette collecte est réalisée à l'aide d'un bac brun aéré de 240 litres et d'un mini-bac pour la cuisine. Les citoyens sont invités à y déposer tous leurs résidus de cuisine ainsi que leurs résidus de jardin. Pour une liste détaillée des matières organiques acceptées, consultez l'aide-mémoire. RÉCUPÉRATION DES RÉSIDUS DOMESTIQUES DANGEREUX (RDD) La récupération des RDD a lieu du printemps à l'automne, à tous les 2e et 4e samedis du mois. Nous vous invitons à consulter votre Écocalendrier pour connaître les dates exactes. Lors des journées de récupération, les citoyens sont invités à acheminer leurs pots de peintures, contenants d'huile, batteries, aérosols, etc. au dépôt permanent de RDD du Complexe environnemental de la RIADM (voir carte de localisation). Seuls les RDD d'origine résidentielle sont acceptés, préférablement dans leur contenant d'origine ou dans un contenant hermétique LA COLLECTE DES DÉCHETS DOMESTIQUES ET L'ENFOUISSEMENT TECHNIQUE Puisque toutes les matières résiduelles produites ne peuvent toutes être valorisées (réutilisées, récupérées, recyclées ou compostées), la collecte et l'enfouissement de ces résidus demeurent nécessaires. Depuis les années 60, le lieu d'enfouissement technique (LET) Argenteuil Deux-Montagnes a fait l'objet d'améliorations constantes pour le rendre conforme aux critères les plus exigeants du Québec en matière de protection de l'environnement. Depuis 1995, des travaux de l'ordre de 12,5 millions de dollars ont permis de réaménager le site et de se conformer aux normes exigées par le ministère de l'Environnement dans le décret et le certificat d'authorisation délivrés récemment. Les résidus acheminés au LET sont traités par encapsulation dans l'argile. Cette méthode consiste à enfouir les résidus dans des cellules d'enfouissement étanches, creusées à même les argiles sous-jacentes. Une fois remplie, la cellule est refermée à l'aide d'une épaisse couche d'argile pour éviter l'infiltration de l'eau. L'ensemble des cellules d'enfouissement est équipé de systèmes de récupération et de traitement permettant un contrôle approprié des eaux lixiviation et des biogaz. Le lieu d'enfouissement est par ailleurs soumis à un suivi environnemental très rigoureux.

Régie Inter municipale Argenteuil Deux-Montagnes, RIADM. Site enfouissement